Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 10:23

 

 

Bonjour à tous,

 

Si vous n'osez pas, par manque d'expérience,  proposer un déport sur fibre optique à vos clients,

Si vous êtes curieux de manipuler les produits de la nouvelle gamme IFS (videosurveillance analogique ou sur IP)

 

n'hésitez plus prenez rendez vous pour le 21 juin 2012.

 

Connectinfo organise, ce jour là, une journée de manipulation et de mise en service de produit fibre optique, rien que pour vous.

 

Vous êtes intérressé ?

 

Alors appelez nous au 01-30-28-90-20 pour prendre rendez vous. Vous pouvez également contacter Sébastien par mail : sebastien@connectinfo.fr ou laisser un commentaire  sur cet article (n'oubliez pas de bien préciser le nom de votre société et vos coordonnées)

 

Bonne continuation et à très bientôt

 

OFNITCENNOC

 

Vous pouvez aussi répondre à notre mini sondage,  en précisant bien votre numéro de téléphone (pour que l'on vous rappelle pour un rendez vous) en cliquant ici

 

pour votre itineraire : lien google map Connectinfo

Repost 0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 17:50

 

 

Maintenant que vous connaissez la différence entre fibre monomode et multimode (si ce n' est pas le cas, je vous invite à lire notre article du mois de mars 2009), nous allons nous pencher sur une autre classification des fibres, un peu plus complète  : OS1, OS2, OM1, OM2, OM3 et la plus récente OM4.

 

Les habitués de notre blog et du petit monde de la fibre, reconnaitrons dans cette classification, le S  de Singlemode (monomode en anglais) et le  M de Multimode.

 

Les fibres monomodes (OS) sont classées selon leur atténuation maximum :

1.0 dB/km pour OS1 (1310 et 1550nm)

0.4 dB/km pour OS2 (1310 et 1550nm)

 

Les fibres multimodes (OM) selon leurs bandes passantes, avec une bande passante OFL  allant de 200 MHz/km pour l'OM1à 3500 MHz/km pour l'OM4.

 

****

Remarque : si vous souhaitez une information exhaustive, vous pouvez consulter  la norme  ISO/IEC 11801 qui définie de façon complète l'ensemble des caractéristiques techniques des différents types de fibre multimode et monomode.

****

 

Les déports  de signaux IP Gigabit ( 1000 Base ..) sont très vite limités sur de la fibre multimode (de l'ordre de 250 mètres en OM1 et 500 mètres en OM2). Les fabricants ont donc cherché à améliorer les caractéristiques de leur fibre multimode pour augmenter les distances de déport Gigabit et 10G.

 

Ils ont alors créé de nouvelles fibres multimodes plus performantes, qui ont fait par la suite l'objet d'une normalisation : l' OM3 et OM4.

 

Alors pour tout déport Gigabit, n'oubliez pas de vous interroger sur le type et les caractéristiques de la fibre utilisée !

 

Pour récapituler, voici une petite synthèse pratique :

 

 

 

OS1
OM1
OM2
OM3
OM4
Multimode/monomode
monomode
multimode
multimode
multimode
multimode
diamètre de la fibre
9/125µ
62,5/125µ
50/125µ
50/125µ
50/125µ
Domaine d'application principal
Déport très longue distance (vidéosurveillance et réseau)
Déport longue distance vidéosurveillance (inférieur à 4 km) et réseau
Déport longue distance vidéosurveillance (inférieur à 4 km) et réseau
Déport moyenne distance réseau Gigabit et Datacenter
Datacenter
Type de signal IP le plus courant
10/100/1000Mbps -10Gb/s
100 Mb/s
100Mb/s et 1Gb/s
10Gb/s
10Gb/s
Bande passante
***
200 MHz.km (850nm)
500 MHz.km
1500MHz.km (850nm)
3500MHz.km (850nm)

 

 

 

Vos remarques sont toujours bienvenue, alors n'hésitez pas à laisser vos commentaires.

 

A très bientôt,

 

Ofnitcennoc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 09:30

Bonjour à tous,

 

Suite à vos demandes, nous avons décidé de vous faire profiter d'un des commentaires reçu sur notre blog concernant  les transmissions de type RS 422 et RS 485, en le publiant.

 

Bonne lecture ...

 

(...) La plupart des problèmes rencontrés lors de la mise en service d'interfaces fibre optique, sont ceux de la connaissance des réels besoins, notamment pour les transmissions de données type série asynchrone.


On distingue deux types de liaisons séries:


la RS232
les RS 422 et RS485


Les connexions RS232 sont celles utilisées sur les port séries des PC
Les connexions RS4XX sont celles des bus de commandes de process ou de télémétries (dômes et caméras)

Bien faire la distinction entre RS422 mode full duplex en 4 fils (2paires 1 pour l'émission 1 pour la réception)et RS485 duplex à l'alternat sur 2 fils (1 paire émission/réception)

Les modes RS422 2 fils sont en réalité des modes simplex unidirectionnels à ne pas confondre avec le cas précédant.

Interfaces pour RS485 2 fils (duplex alternat)

D1300 (multimode)
D1325 (monomode)
ADS-1200
VAD-
UTF-
TETRA-
OCTA-

 

(...)

 

Merci à notre blogeur René pour ces précisions, et à vous pour l'intérêt que vous portez à notre Blog.

 

A très Bientôt,

 

Ofnitcennoc

 

 

Repost 0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 09:10

 

Certains de nos installateurs courant faible réalisent eux même le raccordement fibre optique de leur client . Le plus souvent il s'agit d'un raccordement à chaud (avec connecteurs pré-encollé et  four) alors que les entreprises spécialisées dans le raccordement fibre optique privilégient le raccordement à froid ou la fusion.

 

En effet, il existe trois principales méhodes pour le raccordement des connecteurs qui sont les suivantes :

 

- le raccordement à chaud,

- la fusion de pigtail connectorisé,

- le raccordement à froid.

 

Comme à notre habitude, cet article n'a rien à voir avec un cours théorique sur le raccordement de connecteur fibre optique à froid. L'objectif est juste d'expliquer brièvement les différences entre un raccordement de connecteur fibre optique à chaud et un raccordement fibre optique à froid.

 

Rappelons tout d'abord les étapes du raccordement de connecteur (à chaud ou à froid) sur un brin optique :

 

1- Préparation de la fibre (dénudage de la fibre, du revêtement primaire, et nettoyage de la fibre)

2- Montage du connecteur

3- Clivage et polissage du brin optique

4- Vérification (de l'aspect et de la continuité)

5- Mesures (photométrie ou reflectométrie)

 

Votre intuition vous fait penser que  la seule étape qui change (et vous avez raison) dans le raccordement à froid, c'est le point 2 : montage du connecteur.

 

Dans le montage du connecteur à froid nous n'avons

pas besoin de point électrique,

pas besoin de connecteur pré-encollé,

pas besoin de four,

pas de dosage ni de préparation particulière.

 

Le collage à froid se fait grace à une résine Bi composant qui se présente sous la forme d'un flacon et d'une bombe.


Pour mieux vous rendre compte je vous propose d'allez voir sur notre album photo "raccordement fibre optique" et lire l'extrait suivant du document "Initiation au raccordement à froid de connecteur ST ou SC multimode" fourni avec nos valises de raccordement" :

 

" ...  remplir une seringue de résine (fournie) et injecter doucement la résine dans le connecteur jusqu'à l'apparition d'un point vert à l'extrémité du connecteur :

- Pulvériser l'activateur (fournie) sur la fibre et une partie de revêtement,

- Veillez à ne pas imprégner la fibre d'aramide,

- Enfoncer l'aiguille de la seringue dans le connecteur jusqu'en butée,

- Injecter la resine dans le connecteur en appliquant une légère pression sur la seringue,

- Dès l'apparition d'un petit Dôme de résine sur la face avant du connecteur, retirer doucement l'aiguille en arrière en maintenant toujours une légère pression,

- Insérer délicatement la fibre dans le connecteur jusqu'en butée,

- Laisser sécher le connecteur 2 à 5 minutes en fonction de la température ambiante ..."

 

Les étapes suivantes restent les mêmes que pour le raccordement à chaud.

 

J'espère avoir un peu éclairé votre lanterne (optique), toutefois si vous avez des interrogations concernant le raccordement à froid, n'hésitez pas à nous en faire part dans vos commentaires.

 

A très bientôt,

 

Ofnitcennoc

 


Repost 0
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 09:25

 

L'année dernière (et oui déjà, le temps passe vite), vous avez pu lire notre article concernant les différents types de fibre selon leur diamètre et leur mode de propagation du signal (multimode et monomode). Je vous invite à le relire si ce n'est pas encore très clair pour vous, car aujourd'hui nous allons plutôt nous intéresser aux différents habillages, couches de protection, revêtement, gaine....sheat ou sheathing materials (en anglais) qui entourent nos brins de fibre optique.

 

Les caractéristiques d'un cable fibre optique peuvent se regrouper en 4 grandes catégories qui sont :

 

1- la structure du cable

2- le type de gaine

3- le type d'armure

4- le type de fibre (voir article)

 

 

Nous allons nous interresser aux points 2 (gaine) et 3 (armure), sans être exhaustif mais en abordant juste les points essentiels.

 

La structure du cable (libre ou 900µ essentiellement) fera l'objet d'un prochain article, c'est promis.


C'est  l'environnement dans lequel va être installé votre tronçon fibre optique qui va être déterminant dans le choix de la structure et de l'armure du cable :

 

       a -intérieur / extérieur,

       b - gros rongeurs / petit rongeurs,

       c -présence hydrocarbure ou autre composant corrosif.

 

a- intérieur / extérieur

 

Si le cable passe en intérieur la gaine doit être obligatoirement LSZH (low smoke zero halogene) ou LS0H (c'est la même chose) : exemple 1, exemple 2

 

S'il est en extérieur uniquement, plus besoin d'être LSZH. Par contre, il faut savoir s'il passe dans des fourreaux ou s'il est  entérré sans autre protection. Dans ce dernier cas il faudra choisir une gaine directement enterrable (gaine PE par exemple).

 

b- protection rongeur ou anti rongeurs

 

Incroyable est l'attirance des rongeurs pour tout ce qui est fils electriques, cordons, cable etc.

 

Il est prudent de s'intérroger sur leur présence avant la pose, surtout si le cable est juste posé dans des chemins de câble sans autre protection.

 

Quand on parle de protection rongeur, cela ne veut pas forcément dire que votre cable (et donc votre fibre) ne risque pas d'être sectionné par un rongeur. IL y a juste une protection pour les repousser ou leur couper l'envie de revenir (c'est le rôle des mêches de verre par exemple)

 

Il est préférable le cas échéant de choisir un cable blindé anti rongeur avec un armure métal ou fibre de verre

 

c- environnement sevère avec présence d'hydrocarbure

 

Certains câbles standards supportent les projections d'hydrocarbures.

Attention pour les tronçons plongés dans des hydrocarbures ou en contact avec d'autres matières corrosives il faudra probablement prévoir une fabrication spéciale.

 

Pensez également à vérifier les plages de température de service, la résistance à la traction et le rayon de courbure  précisés sur les fiches techniques des câbles.

 

Nous vous rappelons que l'essentiel des fiches techniques de nos câbles est directement téléchargeable sur notre site Web : www.connectinfo.fr (catalogue cable)

 

 

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques en commentaires,

A très bientôt

 

Ofnitcennoc,

 

Repost 0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 08:35


Aujourd'hui je vais vous parler toujours très brièvement de la connection de vos équipements au réseau optique de votre client.

 Si vous souhaitez utiliser une liaison optique déjà existante chez votre client, il faut penser à s'interroger sur la connectique des tiroirs ou coffrets optiques installés, vous aurez besoin de cette information pour connecter vos produits.

Pour mettre en relation un équipement avec un  réseau optique il faut une jarretière (ou cordon) optique. La jarretière optique est en fait une (ou deux) fibre optique protégée par une gaine, de longueur variable (le plus souvent 1 ou 2 mètres), et équipée à chaque extrémité d'un connecteur Fibre optique. Les connecteurs ne sont pas toujours les mêmes à chaque extrémité, ce qui permet de résoudre tous les problèmes de connectivité entre un équipement et un coffret (ou tiroir) optique.

On peut de cette façon connecter un émetteur vidéo à connectique type SC avec un tiroir optique équipé de traversées ST. pour cela, vous l'avez deviné, il faut une jarretière ST-SC ( exemple ).

Attention les équipements Multimode ne fonctionnent qu'avec des jarretières et fibres multimodes.

Nous verrons prochainement les différents connecteurs que vous allez rencontrez au pays de la fibre optique, alors à très bientôt,



Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 13:57

Aujourd'hui nous allons parler de la connectique que l'on retrouve à chaque extrémité du cable fibre optique.

Pour rester dans le concret et le simplissime, nous allons considérer notre cable Fibre optique, qui ressemble à un cable électrique du genre coax en plus ou moins gros et dans lequel on a plusieurs fibres optiques.

Considérons l'une des extrémités du cable :

En terminaison nous avons dans l'ordre :

Le câble (le plus souvent bleu, orange, vert ou jaune),
Le tiroir, coffret ou mini coffret,
Les traversées,
Les jarretières,
Les équipements optiques.


A l'intérieur du tiroir, coffret ou mini coffret nous avons le câble puis les fibres optiques lovées et sans protection principale avec à l'extrémité de chaque brin un connecteur qui vient se "plugger" sur une traversée (femelle/femelle) qui comme son nom l'indique traverse une plaque pour présenter en extérieur du tiroir ou coffret sa deuxième partie (femelle) qui va permettre de connecter une jarretière équipée d'un connecteur mâle.

C'est pour cette raison que lorsqu'un installateur courant faible nous interroge pour du raccordement ou pour des tiroirs ou coffrets optiques, on lui demande toujours de nous préciser la connectique (ST, SC ou LC?).

Les connecteurs du câble doivent correspondre aux traversées du tiroir optique (ou coffret).

Il existe plusieurs types de connecteurs, les plus courants étant :

ST (Suzanne-Thérèse)
SC (Suzanne-Catherine)
LC (Laurence-Catherine)
FC (Françoise-Catherine)

- Le connecteur ST est un connecteur rond à Baïonette (comme une mini BNC),

- Le connecteur SC est un connecteur carré en plastique, il existe aussi en version Duplex (2 Fibres Optiques). On le retrouve souvent dans des installations réseau IP et plutôt dans sa version bifibre (1 port IP necessitant 2 brins optiques le signal IP étant  bidirectionnel),

- Le connecteur LC est carré comme le SC, mais beaucoup plus petit (on le retrouve également en informatique),

- Le connecteur FC est rond avec un système à vis (utilisé dans des réseaux fibre monomode)

Vous pourrez trouver d'autres connecteurs moins courants ou plus anciens du type : MTRJ, ODC VFO, SMA, MIC, E2000, Din ... Cette liste n'étant pas exhaustive bien sur.

 

 

N'hésitez pas à compléter cet article ou à nous interroger en ajoutant un commentaire,
A très bientôt,

Ofnitcennoc.


 

Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 08:30

Bien souvent nos installateurs électriciens courant faible nous appellent pour équiper leur client de produits opto-électroniques (émetteur/récepteur Fibre Optique).

 Il faut savoir qu'il existe 2 grandes catégories de produit Fibre Optique :

- les équipements qui fonctionnent avec de la fibre Multimode (MM),
- les équipements qui fonctionnent avec de la fibre Monomode (SM, SingleMode en anglais).

Pensez à demander l'information à vos clients !

La question qui vient ensuite est la suivante :

Quelle est la différence entre fibre Multimode et Monomode ? sans rentrer dans les détails techniques, il s'agit simplement d'une différence de diamètre du coeur de la fibre.

  1. La fibre Monomode (SM) a un coeur de 9µm (micromètre ou micron pour les "nuls" ce n'est pas péjoratif, on est  tous passé par là),
  2. La fibre Multimode (MM) a un coeur de (c'est un peu plus compliqué) 62.5µm ou 50µm. Pour le choix des produits opto électronique cela ne pose pas de problème (mais si vous devez fournir à votre client les  Jarretières il faudra le savoir...).

Maintenant je peux aussi vous expliquer très rapidement ce que cela change au niveau de la propagation de la lumière (votre signal transformé). Dans la fibre Monomode (SM) le coeur est si petit que la lumière circulera tout droit (je simplifie exprès) alors que dans un fibre Multimode elle va rebondir sur les parois. Si vous voulez développer un peu plus je vous propose de vous rendre sur notre site vitrine : un peu de théorie

Généralement chaque ligne de produit émetteur/récepteur FO existe en version Multimode et Monomode, on peut facilement vérifier grâce à la fameuse Datasheet ou fiche technique en cherchant les initiales MM ou SM par exemple.

Je vous invite à le vérifier sur la fiche technique d'un produits qui permet le transport d'une vidéo analogique sur fibre optique MM ou SM (regardez bien le petit tableau en bas de la première page) : vidéo sur fibre optique

Est-ce que c'est plus clair ? j'e l'espère si non n'hésitez pas à mettre un commentaire
Merci de votre visite,

A bientôt,

Version de cet article en anglais -->

Repost 0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 14:46

La plupart des problèmes rencontrés lors de la mise en service d'interfaces fibre optique, sont ceux de la connaissance des réels besoins, notamment pour les transmissions de données type série asynchrone.
On distingue deux types de liaisons série:

  • la RS232
  • les RS422 et RS485

Les connexions RS232 sont celles utilisées sur les ports série des PC
Les connexions RS4XX sont celles des bus de commandes de process ou de télémétrie (dômes et caméras)

Bien faire la distinction entre RS422 mode full duplex en 4 fils (2paires 1 pour l'émission 1 pour la réception) et RS485 duplex à l'alternat sur 2 fils (1 paire émission/réception)

Les modes RS422 2 fils sont en réalité des modes simplex unidirectionnels à ne pas confondre avec le cas précédent.

Interfaces pour RS485 2 fils (duplex alternat)

Repost 0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 17:55

Bonjour à tous,

Ceci est un blog qui s'adresse à tous ceux qui sont amenés à créer ou à intervenir sur des installations fibre optique. Vous trouverez à terme des informations sur :

- la fibre optique,
- la connectique,
- les jarretières,
- les tiroirs de raccordement,
- les coffrets et mini coffrets,
- les mises en service des équipements fibre optique,
- les pannes et les tests à faire avant de renvoyer l'équipement.

Attention ce blog est en construction, alors merci pour votre compréhension et bon blog,

Ofnitcennoc,


Repost 0

Présentation

  • : La Fibre Optique en question
  • La Fibre Optique en question
  • : Le Pèle-mêle de la Fibre optique pour les installateurs video surveillance, les nuls, les néophytes et les curieux. **************************************************************** Tout y passe : des équipements fibre optique actifs (interfaces vidéo, audio, data, contacts ...) aux accessoires fibre optique : jarretières, cordons, connecteurs, coffrets raccordement, tiroirs 19' de raccordement, fusion, raccordement, valises de raccordement à froid, truncks préconnectorisé, traversées optiqu
  • Contact