Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 09:39

Bonjour à tous et encore merci pour l'intérêt que vous portez à notre Blog,

 

Aujourd'hui je vous propose de faire une petite synthèse des questions essentielles à poser à votre client avant de lui proposer une solution de déport de signal sur fibre optique.

 

 

*****

L'article est un peu long car nous avons recensé les cas de figure les plus courants. Bien sur vous n'aurez pas pas tout à lire, certains paragraphes sont à laisser de coté pour passer directement au suivant.

 

Si vous avez besoin d'informations complémentaires des liens ont été crées pour vous orienter vers d'autres articles ou exemple de produits.

  *****

 

 

Nous allons tout d'abord distinguer 2 possibilités :

 

   --> 1- votre client à une liaison fibre optique déjà existante,

   --> 2- votre client n'a pas de laison fibre optique.

 

 

 

1 - Votre client à une laison fibre optique existante :

 

a- demande d'information sur la liaison Fibre optique :

 

C'est très simple nous avons besoin de connaitre le type de fibre et le nombre de brins disponibles pour le transport de vos signaux. Viennent ensuite les questions sur la connectique des tiroirs à chaque extrémité du cable optique et enfin la longueur de la liaison.

 

Donc vos premières questions sont  :

 

* Votre liaison optique est-elle monomode ou multimode ?

 

Rem : si la liaison est multimode, il est important de compléter votre question en demandant s'il s'agit de fibre OM2, OM3 (éventuellement OM4, ce qui reste excepionnel en vidéosurveillance)

 

* combien de brins avez vous de disponible pour le transport de vos signaux ? (à éviter si votre signal est unique et unidirectionnel, un seul brin suffira)

 

* Quelle est la longueur de votre liaison fibre optique ?

 

* Quelle est la connectique de vos tiroirs (ou coffrets) optiques ? Les traversées les plus courantes sont ST - SC - LC

 

b- demande d'information concernant le ou les signaux à déporter

 

On rencontre de plus en plus de caméras IP motorisée ou non avec des signaux audio ou contacts, tout ce petit monde est encodé à l'intérieur de la caméra ou à l'extérieur grace à une interface (le serveur IP ou l'encodeur IP). La nature du signal à déporter devient alors un simple signal IP (10/100Base Tx généralement).

 

Le reflexe est donc d'identifier le type de signal à transporter : IP ou pas IP !

 

1- signal Ethernet

 

Il faut quand même s'assurer s'il s'agit d'un signal IP 10/100Base Tx (on parle aussi de Fast Ethernet (FE)) ou d'un signal Gigabit, car les produits ne sont pas les mêmes.

 

Nous avons maintenant toutes les informations pour travailler et proposer une solution à votre client, à tout de suite, au 01.30.28.90.20. ou sur notre site web rubrique Devis. 

Vous pouvez envoyer aussi un email sur info@connectinfo.fr .


2- Vidéosurveillance classique de type analogique :

 

Il faut dans ce cas identifier le type et le nombre de signaux à déporter :

 

- vidéo

- data (unidirectionnel ou bidirectionnel)

- contacts secs (unidirectionnel ou bidirectionnel)

- audio (unidirectionnel ou bidirectionnel)

 

Nous avons maintenant toutes les informations pour travailler et proposer une solution à votre client, à tout de suite, au 01.30.28.90.20.  ou sur notre site web rubrique Devis

 

 

2- votre client n'a pas de laison fibre optique :

 

C'est encore plus simple, nous adapterons les produits passifs en fonction de la distance de la liaison et de la nature du signal, les deux questions de base sont donc :

 

  a- Quelle est la distance à parcourir avec la fibre optique ?

  b- Quelle est la nature du signal  ?

 

a- Quelle est la distance à parcourir avec la fibre optique ?

 

La réponse va vous permettre de définir le type de fibre à installer (voir précedents articles)

 

b- Quelle est la nature du signal  ?

 

 

On rencontre de plus en plus de caméras IP motorisée ou non avec des signaux audio ou contacts, tout ce petit monde est encodé à l'intérieur de la caméra ou à l'extérieur grace à une interface (le serveur IP ou l'encodeur IP). La nature du signal à déporter devient alors un simple signal IP (10/100Base tx la plupart du temps).

Le reflexe est donc d'identifier le type de signal à transporter : IP ou pas IP !

 

1- signal Ethernet

 

Il faut quand même s'assurer s'il s'agit d'un signal IP 10/100Base Tx (on parle aussi de Fast Ethernet (FE)) ou d'un signal Gigabit, car les produits ne sont pas les mêmes.

 

Nous avons maintenant toutes les informations pour travailler et proposer une solution à votre client, à tout de suite, au 01.30.28.90.20.  ou sur notre site web rubrique Devis

 

2- Vidéosurveillance classique de type analogique :

 

Il faut dans ce cas identifier le type et le nombre de signaux à déporter :

 

- vidéo

- data (unidirectionnel ou bidirectionnel)

- contacts secs (unidirectionnel ou bidirectionnel)

- audio (unidirectionnel ou bidirectionnel)

 

Nous avons maintenant toutes les informations pour travailler et proposer une solution à votre client, à tout de suite, au 01.30.28.90.20.  ou sur notre site web rubrique Devis

 

 Bien sur vos commentaires et questions sont toujours les bienvenus,

 

Bonne journée à tous,

 

Ofnitcennoc

Repost 0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 10:54

logo_ifs_ancien.png

 

Depuis 35 ans, le logo IFS est le symbole de l'introduction de la fibre optique dans le domaine de la vidéosurveillance et de la sécurité.

 

 

 

Aujourd'hui  il est remis au goût du jour par UTC FIRE & SECURITY B.V logo ifs rouge

 

UTC FIRE & SECURITY B.V., élargit son panel "IFS" pour proposer une offre globale de transmission de signaux dédiée au secteur de la sécurité.

 

En complément des séries mondialement connues" IFS" & "FIBER OPTION", UTC FIRE & SECURITY commercialise à présent :

 

     - Une toute nouvelle gamme d'interfaces fibre optique (multimode et monomode), pour le déport de vidéo, audio, data et contacts secs (TOR), avec la possibilité d'intégrer ces modules dans des chassis R3-230,

 

     - Une offre complète de convertisseurs de média et switches (avec des versions endurcies),

 

     - et Une large selection de produits UTP, avec des équipements VTP (Video Twisted-Pair) et VDP (Video, Data, Power).

 

 

Les guides de selection sont consultables sur notre site CONNECTINFO :

 

 logo ifs rouge* UTP

 

logo_ifs_vert.png* Media converter

 

logo ifs bleu* Network Switch

 

 

N'hésitez pas à nous contacter pour toute information complémentaire par téléphone au 01-30-28-90-20 ou via notre site en cliquant ici ou encore par courriel sur  blog@connectinfo.fr.

 

A très bientôt,

 

Ofnitcennoc

Repost 0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 08:39

Votre  client  souhaite transporter la vidéo de sa caméra de surveillance  via une fibre optique existante. Jusque là tout va bien, vous savez que l'on peut  faire cela très simplement en installant après la caméra un émetteur vidéo sur fibre optique qui enverra le signal sur la fibre puis à l'autre bout de votre tronçon optique un récepteur vidéo avant l'équipement de visualisation.

 

Si votre client souhaite maintenant transporter 4 vidéos ou plus sur la même fibre, il vous suffit de remplacer votre émetteur vidéo par un multiplexeur vidéo coté émission et un démultiplexeur coté réception. Les multiplexeurs vidéos sur fibre optique les plus couramment utilisés sont des multiplexeurs 4 vidéos et 8 vidéos, mais sachez que l'on peut multiplexer au delà de 8 caméras.

 

Il est également possible de multiplexer sur un seul brin optique des datas (RS 485, RS422, RS232), des contacts, de l'audio et  même un signal IP (100Base Tx) en plus. Attention seulement aux distances car le multiplexage est gourmand en Bande passante (bien regarder les spécifications techniques du produit).

 

Alors maintenant que vous savez, si votre client vous annonce qu'il a une contrainte parcequ'il est limité par le nombre de brins optiques disponibles , vous pouvez lui dire que ce n'est plus un problème... technique en tout cas !

 

 

A bon entendeur Salut !

 

Ofnitcennoc

Repost 0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 15:19

Bonjour à tous,

 

Nous revenons en ce début d'année sur les problèmes de terminaisons optiques, puisque, au vu de nos statistiques de l'année 2010, c'est votre premier centre d'intérêt.

 

Nous avons vu dans les articles précedents, que pour connecter deux interfaces optiques il nous faut :

 

- soit une jarretière (voir article de mars 2009),

- soit un trunck preconnectorisé,

- soit un cable fibre optique reliant deux coffrets optiques (ou tirois) avec un raccordement à prévoir par un installateur (nous par exemple). Dans cette configuration, il faudra prévoir également des jarretières pour connecter vos équipements au tiroir ou au coffret.

 

Jusqu'ici, tout va bien rien de nouveau...sauf que récemment, un de nos installateurs entend parler de Pigtail pour une liaison optique.. le raccourci est vite pris : le pigtail remplace la jarretière ....et bien pas du tout...

 

Alors NON, le pigtail ne vous permettra pas de connecter vos deux équipements fibre optique, tout simplement parce qu'il n'a un connecteur que d'un coté et que son brin optique n'est pas du tout protégé comme notre bien connue jarretière.

 

Le pigtail est un brin optique (monomode ou multimode) protégé par une simple gaine 900µ et équipé à une extrémité d'un connecteur (ST, SC...).

 

 

Il est utilisé surtout en terminaison de liaison fibre optique multibrins à l'intérieur des tiroirs ou coffrets optiques et nécessite une fusion avec l'un des brins optiques de votre cable fibre optique. Pour réaliser cette fusion il faut une fusionneuse qui va permettre l'alignement des deux coeurs de la fibre et le "collage" des deux fibres.

 

La technique de la fusion de pigtail, permet de bénéficier de la qualité d'un collage du connecteur en usine avec une réalisation sur site plus rapide. On l'utilise surtout sur des sites très importants.

 

J'espère vous avoir aidé à bien distinguer jarretière et pigtail.

 

Si toutefois, j'ai manqué de clarté, n'hésitez pas à poser vos questions via le bouton "écrire un commentaire" ...

 

A très bientôt,

Repost 0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 17:15

Quand un client nous appelle pour nous parler d'un déport vidéo sur fibre optique, notre premier réflexe est de lui demander : vidéo analogique ou vidéo IP ?


Effectivement la vidéo sur IP dans le domaine de la vidéosurveillance est devenue incontournable, et les produits permettant le transport sur fibre optique du signal sont complètement différents, d'où notre question :
 

Caméra     Analogique   

  ou       
  Caméra
IP ?
 
Si la caméra est analogique, nous devons déporter sur fibre optique (multimode ou monomode) un signal vidéo composite (NTSC/PAL). pour cela il existe toute une palette de produit opto-électronique vidéo fixe ou vidéo + télémétrie ou encore vidéo + audio + télémétrie

Exemples de caméras analogiques :

 - Caméra fixe 480 lignes  : Siqura® BC10 (NTSC/PAL)
 - Caméra fixe jour/nuit 520 lignes : Siqura®BC12 (NTSC/PAL)
 - Mini dôme fixe anti vandal jour/nuit IP66 : Siqura®FD12 (NTSC/PAL)
 - Mini PTZ dôme jour/nuit anti vandal intérieur : Siqura®MD10 (NTSC/PAL)
 - Mini PTZ dôme jour/nuit anti vandal extérieur ip 66 : Siqura®MD12 (NTSC/PAL)

autres caméras analogiques cliquer sur le lien => caméras

Si au contraire nous avons une caméra IP (prise RJ45), les convertisseurs de média et switches IP (voir précédent article "IP et fibre optique") avec port fibre (multimode ou monomode) vont nous permettre de déporter le signal IP (attention à la compatibilité des produits aux deux extrémités de la fibre !)

Exemples de caméras IP (10/100Base TX) :

- Caméra IP MPEG-4 MJPEG (vidéo + audio) PoE : Siqura® BC20 (MPEG4-MJPEG)
- Caméra IP 1,3 megapixel MPEG4 - MJPEG PoE  : Siqura® BC22 (MPEG4-MJPEG)
- Caméra IP 1,3 megapixel MPEG4 - MJPEG Jour/Nuit PoE : Siqura® BC24 (MPEG4-MJPEG)
- Dôme IP antivandal MPEG4-MJPEG PoE (IP66) : Siqura® FD20 (MPEG4-MJPEG)

- Mini dôme IP MPEG4-MJPEG POE : Siqura® FD27 (MPEG4-MJPEG)

Et depuis le mois de novembre le fabricant  OPtélécom-NKF propose des nouvelles caméras Hybrides (H264/MPEG4/MJPEG) intérieur ou extérieur.

Exemples de Dôme IP Hybride H264/MPEG4/MJPEG : Siqura® HD 60 (H264/MPEG4/MJPEG)

autres caméras IP cliquer sur le lien => caméras

En général les caméras IP ont une sortie BNC analogique (1.0 Vpp/75 Ω) , et une sortie RJ45 (sortie IP), ce qui nous donne la possibilité de déporter soit le signal analogique (BNC) soit le signal IP (RJ45).

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Bonne journée,

Ofnitcennoc




 
Repost 0
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 08:58


Avec l'introduction de l'IP dans le domaine de la vidéosurveillance, des nouveaux  termes sont apparus dans notre jargon :

  Encodeur IP                 décodeur IP                convertisseur de média
Serveur vidéo                 switch IP
  convertisseur IP/fibre                       convertisseur BNC/RJ45              caméra IP
Convertisseur 100 Base TX vers 100 Base FX ....




Cet afflux soudain de vocabulaire pas toujours bien maitrisé, a entrainé nombre de confusion dans nos esprits. Nous allons juste essayer de démystifier tout cela (pardon pour les puristes qui risquent la crise d'urticaire).

La première question à se poser est la suivante : qu'est ce que je veux faire ?

*****cas n° 1*****


Cas n° 1 :
j'ai une caméra analogique, je veux utiliser le réseau IP  pour transporter la vidéo puis récupérer mon signal analogique coté visualisation/enregistrement.

Dans ce cas nous n'avons pas de fibre optique, ce que nous voulons faire c'est encoder un signal vidéo analogique : c'est à dire transformer notre signal vidéo en signal IP (10/100 Base TX le plus souvent). Une fois le signal converti, il est "transportable" sur n' importe quel réseau IP.
Pour pouvoir visualiser en fin de "trajet" avec mes équipements analogiques je dois décoder mon signal IP en signal analogique. Il faut donc un encodeur IP (coté caméra) et un décodeur IP (coté visualisation/enregistrement).

Remarque sur le vocabulaire employé pour parler d'un encodeur vidéo : certains parlent aussi de serveur vidéo, de convertisseur BNC/RJ45 (en faisant reférence au connecteur BNC de la caméra analogique et au connecteur RJ45 que l'on rencontre sur les réseau IP)


*****cas n° 2*****


Cas n° 2 : j'ai une caméra ou un dôme analogique, je veux utiliser le réseau IP  pour transporter et visualiser la vidéo sur un réseau IP

Pour cela il faudra comme dans le cas n°1, un encodeur/serveur vidéo pour transformer le signal analogique en signal IP (10/100 Base TX) et prévoir un logiciel de visualisation et/ou d'enregistrement (puisqu'on reste en IP).



*****cas n° 3*****


Cas n°3 : j'ai une camera IP et je veux utiliser une liaison fibre optique (multimode ou monomode) pour transporter mon signal IP

Ici, notre vidéo est un signal IP (10/100Base Tx). On veut donc transporter un signal IP sur une fibre optique. Ici pas d'encodeur/décodeur, juste un convertisseur de média à chaque extrémité de ma fibre puisque notre signal ne change pas de nature (100Base Tx pour coté cuivre (RJ45) et 100Base FX (SC ou ST) pour coté fibre).


**********

On peut aussi compliquer en combinant le cas n°1 et n°3 ou n°2 et n°3, et utiliser des switches IP avec une combinaison de ports cuivres (RJ45) et de ports Fibres (SC ou dual LC le plus souvent), cela fera l'objet d'une prochaine publication.


Bonne continuation,

Ofnitcennoc

Repost 0
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 11:10

Bonjour à tous,

J'ai le grand plaisir de vous annoncer pour cette rentrée 2009 l'ouverture de notre Boutique spécialisée Fibre Optique.

La Boutique de CONNECTINFO vous permet de commander en ligne les produits fibres optiques et accessoires les plus courants. Attention les prix affichés ne prennent pas en compte la remise installateur.

Pour créer votre compte et voir vos prix remisés vous avez
trois possibilités :

-Créer un compte en ligne sur la Boutique, votre remise sera effective dans les heures qui suivent,

-Faire une demande d'ouverture de compte en nous envoyant un courriel à l'adresse : boutique@connectinfo.fr en précisant vos nom, prénom et coordonnées de votre société,

-Demander l'ouverture de votre compte par téléphone au 01-30.28-90.20 (du lundi au vendredi de 9h à 18h) ou fax 01.30.28.90.29,

Si vous ne trouvez pas le produit recherché, contactez nous au 01.30.28.90.20 (du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00) ou faites une demande de devis sur le site CONNECTlNFO.

N'hésitez pas à mettre vos commentaires sur cet article après votre visite .

Bonne visite,
A très Bientôt





Repost 0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 12:18


 *********    ACCES VITRINE    ********

Repost 0

Présentation

  • : La Fibre Optique en question
  • La Fibre Optique en question
  • : Le Pèle-mêle de la Fibre optique pour les installateurs video surveillance, les nuls, les néophytes et les curieux. **************************************************************** Tout y passe : des équipements fibre optique actifs (interfaces vidéo, audio, data, contacts ...) aux accessoires fibre optique : jarretières, cordons, connecteurs, coffrets raccordement, tiroirs 19' de raccordement, fusion, raccordement, valises de raccordement à froid, truncks préconnectorisé, traversées optiqu
  • Contact