Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 11:45

MC250-4T_2S.jpgIFS (UTC Fire and security) élargit à nouveau sa gamme Ethernet avec une série de convertisseur de média endurcis Fast Ethernet (100Base FX), 1 ou 4 ports cuivre (RJ45) vers 1 ou 2 ports fibre optique (multimode ou monomode) connectique SC ou LC (pour les SFP). En version Rail Din ou wall mount, ces transmetteurs conviennent tout à fait pour vos déports Fast Ethernet (FE) sur fibres optiques dans des environnement sévères avec une plage de température étendue de -45°C à + 75°C.

Vous pouvez choisir une version port optique intégré (SC, 2 fibres) ou SFP (LC, 1 ou 2 fibres selon SFP).

 

Version port optique  SFP  (module SFP à déterminer selon vos besoins)  :

 

- MC250-1T/1S (1 port 10/100 Base TX ) + 1 SFP à ajouter

- MC 250-4T/2S (4 ports 10/100 Base TX ) + 2 SFP à ajouter

 

Version port optique intégré (connecteur SC) :

 

- MC250-4T/1FM (sur 2 fibres optiques multimodes)

- MC250-4T/1FS (sur 2 fibres optiques monomodes)

 

N'hésitez pas à suivre les liens si vous avez des interrogations ils vous meneront sur les articles de notre blog qui peuvent vous apporter de précieuses informations ou sur les fiches produits des produits. Vous pouvez aussi poser vos questions en deposant un commentaire ou en appelant au 01-30-28-90-20. 

 

A très bientôt,

 

Ofnitcennoc

Repost 0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 11:08

 

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui nous allons tenter d'expliquer le POE et ses variantes, le plus simplement du monde. Juste pour savoir de quoi on parle. Désolé pour les techniciens et experts , il va falloir trouver un autre Blog ...

 

Le P.O.E. est l'abréviation de Power (énergie) Over Ethernet.

 

Cette appellation permet de repérer l'ensemble des produits PoE capables

 

--> Soit d'injecter de l'énergie (le courant) sur un cordon RJ45, Cat 5 qui sert déjà au transport de vos données sur un réseau IP (l'injecteur PoE),

 

-->    Soit de séparer  l'énergie et les données transportées sur un cordon informatique sur deux cables distincts (le splitter PoE),

 

-->   Soit de recevoir de l'énergie via un cordon RJ45 - Cat 5.

 

 

 

 

1er cas : installation non POE :

 

Dans une installation NON POE, Cest simple à chaque équipement actif IP ou périphérique (switch, convertisseur de média, Hub, PC, imprimante, caméra IP) on a toujours :

 

 - un cordon informatique équipé de 2 prises RJ45 pour recevoir et envoyer les données (les "data" en anglais)

  - un cordon électrique pour se brancher directement sur le secteur ou  via le bloc d'alimentation (pour les produits en 12 Vdc ou 24 Vdc par exemple).

 

Donc 3 câbles (ou cordons) à tirer à chaque fois :

 

non poe

 

 

 

 

2ème cas : installation non POE avec un tronçon POE (POE PASSIF)

 

Dans ce deuxième cas de figure, on va utiliser un tronçon de cable cat 5 (ou +) pour transporter l'énergie d'un point à un autre sur un réseau. Les équipements périphériques (switch, caméra IP...) de ce réseau n'ont pas besoin d'être PoE.

 

Pour faire le transport de l'énergie sur le cable Cat 5, on va au point "A" injecter le courant (12Vdc par exemple) grace à un injecteur PoE , puis au point "B" on sépare à nouveau l'énergie des données sur un cordon électrique grace à un splitter PoE.

 

Ceci permet de faire l'économie d'un point électrique coté caméra :

 

 

poe passif

 

 

 

 

3ème cas : installation (POE ACTIF) vers équipement récepteur PoE

 

Ici on utilise des équipements capables de séparer l'énergie injectée sur le câble Cat 5 (switch PoE ou caméra IP Poe par exemple).

 

On injecte grâce à un injecteur PoE sur une partie du réseau l'energie sur le câble informatique vers des équipements périphérique POE (caméra Ip PoE ou Convertisseur Fibre Optique PoE).

 

 

poe actif1

 

 

 

 

 

4ème cas : installation Full POE

 

Comme son nom l'indique, tous les équipements sont POE : le switch PoE via sa propre alimentation joue le role d'injecteur POE et va alimenter les équipements périphériques PoE, (caméra PoE  le plus souvent dans notre domaine de la vidéosurveillance) :

 

 

Full POE

 

 

 

L'installation ne nécessite donc qu' un seul point électrique 220 Volt, celui du switch PoE ...

 

==> Plus besoin de prise électrique coté caméras !

 

Intéressant non ?

 

 

 

 

 

 

OFNICENNOC

Repost 0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 16:37

Avec l'apparition de la vidéo numérique dans notre secteur de la vidéosurveillance, nombre de fabricants nous ont bombardé  de "CIF, 2CIF, 4CIF... (mais non pas 6CIF, ça n'existe pas!)" dans les fiches techniques de leurs serveurs/encodeurs vidéos.

 

Une fois encore désolé pour les puristes mais je vais simplifier au maximum, juste pour nous permettre de nous rendre compte de la différence entre la taille d'une image QCIF et D1.

 

Comme nous sommes en Europe, nous ne parlerons que des valeurs correspondantes à la norme vidéo analogique PAL (Phase Alternative Line).

 

Vous allez tout de suite comprendre avec le schéma ci dessous que la définition du QCIF n'a rien à voir avec celle du 4CIF.

 

Imaginez que l'on a superposé les images ; l'image D1 (violet foncé) est la première couche à laquelle on superpose le 4CIF (rose), puis le DCIF (bleue), puis le 2CIF (chair), puis le CIF (violet) et enfin le QCIF (orange), nous obtenons vu du dessus, ceci : 

 

 

D1_4CIF_connectinfo-copie-1.jpg

 

 

Donc le QCIF (en orange) est la plus petite image (176 x 120 pixels) et le D1 (en violet foncé, bande verticale à droite) la plus grande avec la plus haute résolution horizontale (720 pixels) et verticale (576 pixels).

 

On remarquera que le DCIF (528 x 384 pixels) et le 2CIF (704 x 288 pixels) sont différents pour le même nombre total de pixels : 202752 pixels avec un 2CIF plus "écrasé en largeur".

 

 En effet :  528 x 384 = 202752 pixels et 704 x 288 = 202752 pixels      (CQFV : ce qu'il fallait vérifier !)

 

Nous conclurons par la liste des principales définitions normalisée (PAL uniquement) :

 

- D1     : 720 x 576 pixels

- 4CIF  : 704 x 576 pixels

- 2CIF  : 704 x 288 pixels

- DCIF : 528 x 384 pixels

- CIF    : 352 x 288 pixels

- QCIF : 176 x 144 pixels

 

Voilà pour la petite histoire des CIF, n'hésitez pas à apporter vos commentaires qui sont toujours bienvenue.

 

A très bientôt

 

Ofnitcennoc

Repost 0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 11:16

Aujourd'hui nous allons apporter quelques précisions sur les ports fibres des convertisseurs de médias (et switches).

Nos clients installateurs en vidéosurveillance nous demandent de plus en plus de produit IP cuivre / Fibre : ce sont les fameux convertisseurs de média (ou switch) dont nous avons déjà parlé le mois dernier.

Rappelons les différents paramètres à connaitre absolument  :

- le port cuivre est-il du 10Base TX 100Base TX ou 1000Base TX (Gigabit) ?

- la fibre qui va servir au transport du signal est-elle de la fibre multimode ou monomode ? Pour la multimode il faudra préciser si c'est de la fibre 62.5/125 ou 50/125 OM2 ou 50/125 OM3 (pour les jarretières),

- quelle est la connectique des tiroir ou coffret de raccordement (ST-SC-LC) pour les jarretières optiques (ou cordons, voire bretelle pour certains),

- le signal va t-il être transporté sur un brin unique ou deux brins ?


J'attire votre attention sur le nombre de brins optiques disponibles pour le port fibre. En principe, sauf précision, un port fibre est sur 2 brins optiques, si vous ne disposez que d'un brin l'équipement bifibre ne fonctionnera pas !

Si vous êtes sur une liaison monobrin, il vous faudra (c'est logique) des équipements monobrin. Comme l'IP est un signal bidirectionnel les produits à chaque extrémité de la liaison optique seront différents  : on parle généralement de coté A et coté B. Cest pour cette raison que les équipement IP prévu pour fonctionner sur un brin optique unique ont généralement une extension A ou B : XSnet™  QMCA et QMCB par exemple.

j'espère que ces précisions vous ont été utiles,

A Bientôt,

Ofnitcennoc

Repost 0

Présentation

  • : La Fibre Optique en question
  • La Fibre Optique en question
  • : Le Pèle-mêle de la Fibre optique pour les installateurs video surveillance, les nuls, les néophytes et les curieux. **************************************************************** Tout y passe : des équipements fibre optique actifs (interfaces vidéo, audio, data, contacts ...) aux accessoires fibre optique : jarretières, cordons, connecteurs, coffrets raccordement, tiroirs 19' de raccordement, fusion, raccordement, valises de raccordement à froid, truncks préconnectorisé, traversées optiqu
  • Contact